supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     $5 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD)

    Includes unlimited streaming of Profane via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

     $15 CAD or more

     

1.
2.
02:56
3.
01:46
4.
03:03
5.
01:04
6.
7.
02:31
8.
9.
10.

about

Enregistré chez/recorded at Fast Forward Studios
Mathieu Dulong
twitter @mathieudulong
www.mathieudulong.com

credits

released November 26, 2016

Gilbert Vallerand - Bass + Vocals
Thomas Lapierre-Poirier - Guitare + Vocals
Nicholas "Le Fou" Wells - Drums

Mathieu Dulong - Mix + Mastering
Mathieu Laurence - Instruments supplémentaires
Chloé Biocca - Art
Alex Tessier - Photo

tags

license

all rights reserved

about

Gilbert et les Amis de Tom Montreal, Québec

Le groupe le plus punk du monde

contact / help

Contact Gilbert et les Amis de Tom

Streaming and
Download help

Track Name: Ching Cha-Ching
Mains profond dans les poches
Aucun tintement n'en sort
Pauvre type, là tu roches
Imitations sonores

C'est cheap, c'est bon marché
Promis, juré, krasché
Zircon et fugazi
Shilling, bling-bling, get money
It's all about the benjamins, baby

L'absolution approche
Économique essor
Père Noël et sa poche
Liquider le pôle nord
Track Name: Parano
Pourquoi les fantômes me parlent quand j'dépose ma tête?
Pourquoi la torture me fige jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent?
J'ai froid aux yeux, j'oublie mes rêves

Pourquoi les petites voix me tourmentent sans cesse?
Arrête de rire de mes problèmes
Pourquoi tu me suis dans une grosse Mercedes?
Des hommes en noir à mes trousses
Leur indifférence, ils veulent juste qu'on danse

Pourquoi les machines vont me jeter aux poubelles?
Pourquoi elles me parlent dans mon sommeil?
Leur haine en croissance, j'ai peur de ce qu'ils pensent
Track Name: Pardon
J'ai tout pour réussir mais je fabule
C'est confortable dans ma bulle
Mourir, pourrir dedans
Le temps passe. Pourquoi il faut que je recommence?
Pis là, ça perd tout son sens
Finir pour recommencer

Mais si jamais tu me donnes une chance, je passerai pas à côté
J'ai rien à perdre, tout à gagner et pis j'ai pas peur de m'excuser
La nuit, il fait frette dans mes couvertes pis j'fais rien que me retourner
J'pense juste à toi mais tu me parles pas, j'devrais-tu décrocher?

J'me flagèle à tous les jours, ça me gèle
J'me fais des scénarios, ils sont pas bien comme il faut
Je sais que j'suis perdu ma chérie
L'hiver est presque fini mais au moins j'suis pu assis
Track Name: Player
Au terrain de jeu, garçons et fillettes
Parés deux à deux, impairs dans une cachette
Dernier qui est choisi, vos chances ont moisi
Le destin nous unit, le hasard vous punit

Grown-ups are like kids, baby
Downplayers impress, mais oui
You know you'd never be too old to play this game
Boys will still be boys, you see
They're all trying to out-play me
Things all seem to change but kind of feel the same

Bouder dans un coin, dire non aux câlins
Les loups solitaires mordent la poussière
Paria dans l'équipe, aimé comme la grippe
Le destin nous unit, le hasard vous punit
Track Name: Sortie centre-ville
Quelqu'un qui sollicite sur son seul territoire
capote tout seul icitte, capot à capot ce soir

Grande ville dans un petit monde
T'as que ces taxes à acquérir, crime à des miles à la ronde

Quelconque réservoir tagué par un vandal
Du flair dans l'artisanal, envoyez les chiens anti-chars

Grande ville dans un petit monde
T'as que ces taxes à acquérir, crime à des miles à la ronde
Des heures transies en secondes
T'as que ton empire à nourrir, prie pour que ta marde fonde

Les gestes obscènes des gens qui te baisent avec haine
Track Name: Ta Chanson
T'as besoin d'un coup d'poing dans l'oeil
Magasine-toé un beau cercueil
T'es tout nu
Ta maman est pas mal sexy
Dans son tout petit bikini
Je l'ai vu dans un film de cul
On t'a vu marcher tout à l'heure
Tu portais les pants à ta soeur
Tu t'étais pissé dessus

Tu montres tes fesses à l'urinoir
T'as des Playgirl dans tes tiroirs
Y'a rien là
Mais quand tu viens pour me parler
J'ai très envie de m'en aller
Ton haleine me fait chier
Je sais ben que c'est immature
On dirait de la pourriture
Ton caca, c'pas d'la nourriture
Je te dédicace une chanson
En hommage à tous les laiderons
Monte sur scène qu'on te pousse en bas
Voici ta chanson, na na nanana

Tu montres tes fesses à l'urinoir
T'as des Playgirl dans tes tiroirs
Y'a rien là, non non non
Mais quand tu viens pour me parler
J'ai très envie de m'en aller
Va chier, yé yé yé
Voici ta chanson, na na nanana
Track Name: Jamais capable
Ça voulait dire quelque chose
C'était une vie morose
Chargée d'un cargo qui t'ankylose
C'était ta cheville cassée
Béquille qui a cédé
Crissement des freins sur la chaussée
Pas de chance mais hey

T'étais en full control
Dans un cercueil en tôle
T'étais déguisé en clown pas drôle

Jamais capable de te voir
Cassé combien de miroirs
Tu t'effaces dans le décor
Jamais capable de te voir

T'as vu un beau portrait
Sur toutes les pintes de lait
Jamais oublier l'absence mais hey
Track Name: Vieux fossile
À 830 ans, grand-papa n'a pas eu le choix
On l'a emmené au foyer juste pour essayer
C'est un jeu d'hypocrites où tous les joueurs connaissent la suite
Mais n'en parlent pas ; c'est une entente tacite

C'est si facile de délaisser nos vieux fossile
Rendez-leur visite, saluez votre trilobite

La vie au mouroir, ah! c'est tordant certains soirs
À s'en dilater la mâchoire en baillant
Le temps vivote quand on discute des horoscopes
Ou de c'qui est venu avant : l'oeuf ou l'enveloppe

Il rêve encore les yeux tournés vers la fenêtre
Avec des chansons tristes plein la tête
Prit dans son corps, il arrive de voir un prêtre
Et prit pour vivre jusqu'au temps des fêtes
Track Name: Motel de Gatineau
À l'école, quand je dors, j'pense à des beats de drum
Lève la tête qui décolle de la bave et la morve
Chez Michaud, power chord, 15 watts de pure extase
Dans ma tête j'avais fait table rase
Je passais par une phase

Premier riff, première toune, avant ma première blonde
Ma famille, mes amis, dans un autre fucking monde
Le tournoi de baseball était tombé à l'eau
Des cartoons sur l'acide, motel de Gatineau

J'ai glissé dans le fossé, j'en riais à me claquer le genou
J'étais quand? J'étais qui? J'savais pu j'étais où
Les buzzés, ils sont bizarres, j'veux pas devenir comme eux
Dans leur bulle, ils pullulent, esti que j'les trouve cons

À côté, j'ferme ma yeule, j'voudrais être moins pire mieux
Quand j'retourne à l'école dans ma tête, cette fois-là j'ouvre grand les yeux
J'ai pas plus de plaisir, j'ai juste plus de regrets
Quand j'y repense, c'est trop lourd, faut que j'arrête
Mon anecdote est dérisoire

Tu vas brailler quand j'va trouver d'la marde à te raconter
T'es mieux de filer, je vais te ratrapper